Macérât huileux de fleurs d’hibiscus

L’hiver approche à petits pas. Et les peaux sèches (manquant d’eau) auront besoin d’un soin assez particulier. La peau  sèche doit toujours être hydratée, sinon elle aura tendance à être rugueuse et moins souple. Toute peau sèche non hydratée vieillit rapidement, et en plus le chauffage, le vent et d’autres facteurs extérieurs en hiver seront des facteurs à risque car ils provoquent une déshydratation prononcée. Face à tous ces facteurs, je nous propose quelques méthodes préventives:

  • Boire environ 1,5l par jour
  • Éviter de mettre le chauffage à fond. A quelque mètre de votre radiateur (mais pas tout près), poser un sceau d’eau. Cela vous permettra de maintenir un certain taux d’humidité dans la maison
  • Éviter les savons décapants ou porter des gangs avant de les manipuler
  • Éviter les bains trop chauds et trop longs, utiliser des savons doux et surgras (ici une recette de savon doux). Éviter de se frotter après le bain, mais se tapoter le corps ou ne vous essuyer pas.
  • Porter des gangs à l’extérieur, et toujours se munir d’une crème hydratante pour les mains et d’une baume pour les lèvres
  • Éviter ou limiter les boissons riches en caféine et en théine
  • Tous les jours ou deux fois par jour utiliser des huiles, des baumes ou des crèmes spéciales peau sèche juste après la douche ou le bain. Et pour le soin des peaux sèches, voici une recette de macérât de fleurs d’hibiscus dans de l’huile de sésame (vous pouvez choisir de l’huile d’olive, ou de tournesol et toute autre huile)
Macérât huileux de fleurs d’hibiscus

Les fleurs d’hibiscus grâce à leur mucilage confèrent à la peau un effet hydratant et adoucissant. Ces fleurs ne coloreront pas seulement les laits et les crèmes, mais en plus de leur effet bonne-mine, elles retarderont le vieillissement prématuré de la peau en activant la production de collagène.

Un macérât huileux est le résultat de la macération d’une plante/fleurs/racine dans une base huileuse. Après six semaines généralement, le macérât est filtré et l’huile obtenue pourra être utilisée directement ou comme base huileuse en cosmétique maison. Pour accélérer une macération huileuse, vous pouvez déposer votre pot de macérât au soleil ou le chauffer au bain-marie, mais je préfère ne pas utiliser la formule bain-marie.

Procédé pour le macérât huileux de fleurs d’hibiscus: Dans un bocal avec couvercle, mettre une poignée de fleurs d’hibiscus, de l’huile de sésame (ou une huile de votre choix ) de manière à recouvrir complètement les fleurs. Pendant les six semaines de macération qui suivront, agiter de temps en temps ou tous les jours si en avez l’occasion.

Articles sur le même thème:

Dossier spécial boutons: Marres de ces boutons (partie 1)

Soigner son visage grâce aux produits faits maison

Ces boutons nous gâchent souvent la vie. On aura beau s’embellir, se maquiller et se mettre sur son trente-et-un, mais en se regardant dans un miroir, on rencontre toujours visage boutonneux aux pores dilatés et à la peau grasses dont personne ne rêverait. Des fois, vous avez envie de changer de tête, tellement les boutons vous pourrissent la vie. Pour vous éviter de rêver d’une autre tête qui ne vous appartiendra jamais même dans vos rêves les plus fous, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. Nous allons a commencer par la bonne nouvelle:

Solutions naturelles contre l’acné

Dans la cuisine vous avez pas mal d’ingrédients (ils doivent être de préférence bio): miel, bicarbonate de sodium, citron (de préférence le vert), du yaourt nature, l’argile verte, de la tomate, du concombre, carotte, l’aloe vera, vinaigre de cidre, huile noisette, huile de sésame.

Faites un masque toutes les semaines:

  • 2 cuillères à soupe d’argile verte ou de rhassoul
  • 1 cuillère à soupe de concombre réduit en purée ou de la tomate
  • 1 cuillère à café de miel
  • quelques gouttes de vinaigre de cidre

Comment procéder: Appliquer cette pâte sur votre visage humide pour 15 à 20 min. Éviter de laisser le masque sécher. Laver à l’eau tiède et appliquer quelques gouttes d’huile de noisette ou de sésame et du gel d’aloe vera (hydratant).

N.B: Appliquer une petite pâte d’argile verte sur le bouton avant d’aller au lit et après 2 nuits le ou les boutons doit (doivent) avoir disparu(s).

Soins lavants: Pour laver votre visage, miser sur des bases lavantes ou des savons non décapants qui accélèrent la productions de sébums.

Soins gommants: Comme soin gommant, utiliser votre base lavante et un peu de bicarbonate de sodium.

Lotion pour visage à la carotte: pour 100 ml d’eau de source, ajouter 30 ml de macérât vinaigré de carotte dont la recette est ici

En gros, ces soins ci-dessus sont des soins basiques naturels faits maison qui fonctionnent mieux que certains produits très chers.

Ah, j’allais oublier pour la mauvaise nouvelle: Les soins maison ne sont pas des soins miracles, mais ils aident énormément à éviter d’acheter des produits aux compositions douteuses. Par contre, il faut être patient.

En attendant la suite dans les prochains posts, partagez avec nous vos expériences anti-acné.

Articles sur le même thème:

 

 

 

 

Biscuits diététiques aux sésames sans beurre et sans sucre

Biscuits secs à la farine d’épeautre et aux graines de sésames

Vous l’avez remarqué, je ne suis pas une grande fan du beurre et du sucre blanc. Pour l’instant, j’aime bien utilisé du sirop d’agave pour sucrer mes aliments ou à défaut, du miel ou du sucre complet. Pour s’offrir un bon goûter ou un bon dessert allégé, je vous propose cette recette de biscuits à la farine d’épeautre aux graines de sésames.

Le plus de ces biscuits: Ils sont bien allégés en matières grasses et en sucre et sont très croquants

Le moins: Parce qu’ils sont délicieux, on les engloutit sans s’en rendre compte. Alors c’est mieux de prendre la peine de bien les mâcher avant de les avaler 😉

Laisser reposer la pâte pendant une heure
Découper la pâte qui formera vos petits biscuits. Les disposer sur une plaque allant au four, recouverte d’un papier de cuisson
  • Ingrédients: 400g de farine complète d’épeautre
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive (ou huile de votre choix)
  • 3 cuillères à soupe de sirop d’agave ou plus
  • 2 oeufs
  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate de sodium (ou 1/2 sachet de levure chimique). 3 cuillères à soupe d’eau ou plus
  • le zeste d’un citron vert.

Préparation: Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients et pétrir la pâte. Étaler la pâte sur une planche à l’aide d’un rouleau de pâtisserie et couper avec un emporte-pièce pour biscuits et disposer sur une plaque allant au four. Enfourner vos biscuits à 160°C pour 5 à 8 min. Accompagner de confiture à l’agar agar ou de caramel au beurre salé pour un goûter plus gourmand.

Biscuit allégé à la confiture d’ananas allégée. Votre quatre heures sera mérité. Alors, BON APPÉTIT!

Conditions de réalisation des cosmétiques maison en six étapes

Réaliser ses cosmétiques maison a beaucoup d’avantages, parce qu’on connaît le contenu de toutes ses popotes, mais aussi parce que c’est gratifiant de savoir que la crème ou le savon qu’on utilise est fait par soi-même. Mais au delà de tout le plaisir et de toute la fierté qu’on peut éprouver à la vue de son produit fait maison, il faut obligatoirement respecter certaines conditions et règles d’hygiène pour ne pas se retrouver avec des produits qui serviront de milieu de culture des bactéries et des microbes. Pour éviter un tel accident dans nos réalisations faites maison, je nous propose en six points certaines consignes à respecter:

  1. Après et avant vos préparations, nettoyer et stériliser soigneusement vos  instruments de travail (fouet, bécher, mesurettes, balance, flacons, etc.) et votre plan de travail à l’aide d’un savon, de l’eau et de l’alcool (pour la stérilisation), ou en les passant quelques minutes dans de l’eau bouillante (mais j’évite de le faire avec certains flacons en plastique fragile).
  2. Sécher les instruments à l’air libre ou à l’aide d’un torchon propre, sec et désinfecté
  3. Généralement, je préfère utiliser des flacons et non des pots. Ce qui me permet d’éviter le contact avec les doigts, car à force de plonger ses doigts dans un pot on accélère ainsi la prolifération des microbes et par conséquent la contamination de sa préparation.
  4. Toujours conserver ses préparations au congélation dans des bacs à glaçons ou de petits pots à une seule utilisation (ce que je fais avec mes gels pour cheveux) ou utiliser des conservateurs comme certaines huiles essentielles, l’alcool, le vinaigre, le COSGARD pour 2 mois au frais ou l’EXTRAIT DE PÉPINS DE PAMPLEMOUSSE pour 1 mois au frais (mais à éviter pour les gels) ou de la vitamine E pour les préparations huileuses pour 3 à 6 mois (dans le cas des huiles ou beurres seulement).
  5. Qui dit produit fait maison, dit conservation courte, alors observez toujours vos produits pour contrôler l’odeur et l’aspect et si vous suspectez une contamination, jetez le produit.
  6. Lorsque je ne veux pas utiliser de conservateurs, cela implique que j’utiliserai mon produit dans les 3 jours qui vont suivre

Jus de gingembre

Jus de gingembre tamisé

Avec l’arrivée de l’hiver, il convient de se préparer et d’aider son organisme à pouvoir résister aux attentes de cette période de froid. Les racines de gingembre ne servent pas seulement d’ aphrodisiaque, mais ils soulagent les maux de tête, le rhume, et servent aussi d’anti-vomitif naturel. Personnellement, j’ai testé le gingembre comme anti-vomitif et ça marche. Et contre la toux, une bonne purée de gingembre et un peu de miel pendant quelques jours est d’une précieuse aide.

Racine de gingembre

Pour un jus au gingembre, commencez par faire une purée des racines de gingembre en écrasant au mixeur.

À l’aide d’un tamis séparer les racines de gingembre de son jus

Ingrédients: 100 g de racine de gingembre frais, 1,5 l d’eau, 500 ml de jus d’ananas, du sirop d’agave, ou du miel ou du sucre, environ 8 feuilles de menthe fraîche, 3 sachets de sucre vanillé.

Purée: éplucher 250 g de gingembre, couper en petits morceaux et mixer avec 500ml des 2 litres d’eau pour rendre en purée et bouillir le reste d’eau (donc 1 litre)

Jus de gingembre obtenu

Jus de gingembre: Bouillir 1 litre d’eau, verser dans la purée et attendre le refroidissement complet, ensuite tamiser la purée pour ne garder que le jus, puis sucrer à votre goût et mettre en bouteille avec les feuilles de menthe fraîches, et le jus d’ananas (donc 500ml comme mentionné dans la liste des ingrédients). Consommer bien frais.

 

Confiture d’ananas à l’agar agar

Confiture d’ananas à l’agar agar ultra allégée en sucre

J’aime bien utiliser de la confiture pour tartiner mon pain, mais le problème qui se pose c’est tout simplement le sucre qui compose la confiture traditionnelle. Mais avec la découverte de l’agar agar, j’ai pensé que cette poudre me permettra de gélifier mon jus d’ananas maison et y ajouter plutôt du miel ou du sirop d’agave pour pouvoir sucrer à mon goût. Paraît-il l’agar agar aurait des vertus coupe-faim et amincissantes, mais je ne l’ai pas vérifié personnellement.

Mixer l’ananas
Poudre d’agar agar

Ingrédients:

  • 1 ananas moyen bien mûr
  • un mixeur
  • 100 ml d’eau
  • 1 g de poudre d’ agar agar
  • sirop d’agave ou miel selon votre goût
  • Préparation: éplucher l’ananas et le mettre dans le mixeur avec de l’eau et rendre en purée. Mettre ce jus au feu et le porter à ébullition, ensuite ajouter la poudre d’agar agar et bien remuer et le sirop d’agave ensuite. Mettre dans une boîte à fermer hermétiquement et conserver au frigo.
  • L’agar agar se trouve dans les épiceries asiatiques ou les magasins diététiques et bio
  • Sans agar agar, vous pouvez transformer la recette en jus d’ananas maison
  • Vous pouvez vous servir de cette confiture pour accompagner vos biscuits diététiques dont voici la recette

Riz au curry et son fagot de haricot vert

Riz au curry et son fagot de haricot vert

Sans m’en rendre compte, je consomme des fois trop de viandes. Mais, je pense qu’il est aussi possible de se faire plaisir juste avec une recette à base de féculents et légumes. Soyez sans inquiétude, car on peut aussi être bien rassasié sans viandes ou poissons. C’est pourquoi, je vais de ce pas vous présenter cette recette végétarienne dont le nom de code est riz au curry et son fagot de haricot vert. C’était un pur régal.

Riz à moitié cuit
Précuisson du riz parfumé

Ingrédients:

  • 100g de riz (j’ai utilisé du blanc parfumé long grain)
  • 1 cuillère à soupe d’huile de votre choix ou plus
  • 2 petits oignons (à découper)
  • 2 cubes de bouillon légume
  • 3 cuillères à café de curry
  • 1 cuillère à café de gingembre frais ou en poudre
  • 1/2 cuillère à café d’ail frais ou en poudre
  • 1/2 cuillère à café de basilic
  • 2 cuillères à café de thym
  • 5 grosses feuilles de poireau (à découper en petits)
  • sel, poivre
  • Poêle non adhésive pour terminer la cuisson du riz en grillant

    Préparation du riz au curry

Préparation du riz au curry:Faire bouillir le riz, arrêter le feu lorsque le riz est presque cuit, mais pas cuit. Égoutter à l’aide d’une passoire et réserver. Mettre une poêle non adhésive au feu, mettre de l’huile et  faire suer les oignons hachés ou découpés, et ensuite les feuilles de poireau. Après 1 à2 min environ, ajouter le riz et continuer à remuer, le feu ne doit pas être doux, mais pas fort non plus. Puis ajouter tous les autres ingrédients et continuer à remuer jusqu’à ce que le riz cuise. Si votre riz semble sec ajouter juste 1 à 3 cuillères à soupe d’eau.

 

Haricot vert en fagot

Préparation du haricot vert: Il faudra tailler une quantité désirée de haricots verts pour qu’ils aient la même taille. Saler, poivrer et attacher avec une feuille de poireau. Enfin mettre au fourà 180°C  6 min environ.

 

C’est prêt, bon appétit!