Ma routine capillaire III: Chute de cheveux et pousse de cheveux ralentie

Je me souviens que suite à une chute importante et à la pousse ralentie de mes cheveux, je me posais plusieurs questions et me lançais dans des achats de produits anti-chute aux compositions incompréhensibles pour ma part. Soit ces produits étaient efficaces et je ne le constatais pas, soit ils n’avaient aucun effet sur mes chutes de cheveux. Mais en découvrant l’aromathérapie, je me suis sentis plus en confiance car les fonctions des huiles essentielles ne sont plus inconnues, si on fait quelques recherches.

Et le but de cet article est de parler des méthodes et astuces qui pourraient stimuler  la croissance des cheveux, favoriser le flux sanguin au niveau des follicules pileux. Grâce à tous ces soins, on stimulerait la pousse des cheveux en évitant les bouts fourchus et par conséquent la casse des cheveux.

Avoir des cheveux en bonne santé passe par une bonne routine
Avoir des cheveux en bonne santé passe par une bonne routine capillaire

Quelques conseils précieux:

  • Utiliser les huiles végétales riches oméga 3 et 6 (huile de germe de blé, huile de chanvre, huile de lin, huile de cameline, huile d’olive, huile de bourrache, huile d’onagre, huile de pépins de raisins, huile d’argan) ont une action purifiante.
  • L’ortie, la sauge, les protéines ont une action nutritive, massage
  • Avant shampoing,
  • de l’huile végétale chauffée 30s environ au micro onde
  • laver les cheveux à l’eau de source si c’est possible
  • Voir la liste des shampoings maison, ou préférez les shampoings sans sulfate laureth.
  • Lisez toujours les étiquettes de vos shampoings, car beaucoup de shampoing contiennent du sulfate laureth, du silicone et bien d’autres choses que nos cheveux n’apprécient pas beaucoup.
  • Massez le cuir chevelu 1 à 2 min par jour
  • Utilisez un foulard en satin ou en soie.
  • Pour les cheveux très secs, l’application quotidienne d’une huile légère et régulatrice de sébum est très importante (amande douce, noisette, jojoba, monoi). Pour les cheveux moins secs, renouveler l’opération tous les 2 jours ou tous les 3 jours selon votre type de cheveux.
  • Faire sa propre composition de sérum stimulant ou acheter un qui vous conviendrait le mieux, si vous n’avez pas assez de temps
  • Pour éviter d’étouffer la racine des cheveux (ce qui risquerait de ralentir la pousse), préférer les beurres en avant-shampoing ou juste quelques noisettes sur les pointes après le shampoing
  • Dans les masques, pensez à y ajouter du jaune d’oeuf, du hénné, de l’ail (pour celles qui peuvent supporter sa « fragrance » :D), ou du citron
  • Terminer son shampoing par un rinçage est toujours « salutaire » (surtout avec de l’ortie qui favorise la pousse des cheveux)
  • Pour terminer faites quelques nattes protectrices pour éviter que les cheveux n’aillent dans tous les sens.
  • Pensez à utiliser un foulard en soie ou en satin, avant d ‘aller au lit. Je me suis rendue compte que les matières en coton absorbent l’hydratation des cheveux.
  • En journée si les cheveux sont toujours secs, n’hésitez pas à utiliser un sérum hydratant pour maintenir l’hydratation
  • Peigner toujours les cheveux quand ils sont mouillés ou humides (c’est le contraire dans le cas des cheveux défrisés).

C’est important de permettre aux cheveux crépus de maintenir une hydratation constante, ce qui évitera de regretter le choix d’être passé au naturel

Plus les cheveux pousseront, mieux l’entretien sera plus facile, mais d’autre part vous devriez augmenter la dose des produits capillaires et peut-être modifier de temps en temps votre routine capillaire si le besoin se pose.

Articles sur le même thème:

Ma routine capillaire II en hiver: huile de palme

Se construire une bonne routine capillaire
Se construire une bonne routine capillaire

L’hiver n’a pas dit son dernier mot , et certains départements français ont été placés en alerte orange, les cheveux crépus aussi. Depuis quelques jours les miens sont un peu plus secs qu’à l’accoutumé. Pour ce faire, je les nourrirai le plus souvent à l’aide d’un avant-, et d’un après shampoing.

Comme avant-shampoing, je préfère en hiver surAvoir une bonne routine capillaire au quotidientout les beurres ou les huiles riches en acides gras saturés. Et j’ai opté aujourd’hui pour l’huile de palme chauffée et blanchie (pour éliminer la couleur orangée), quoiqu’elle soit sur la sellette en France. Le reste de mon huile de palme, je la consommerai en cuisine. Elle ne bouchera pas mes artères plus que la crème fraîche, la charcuterie, le saindoux ou le beurre (c’était juste dit en passant ;) ).

Comme après-shampoing une purée de banane très mûre et d’avocat. Et pour finir une coiffure protectrice pas serrée permettra de terminer l’aventure en douce.

Quelques conseils:

  • Sortir toujours avec un bonnet
  • Utiliser tous les deux jours quelques noisettes d’huile légère (jojoba, argan, sésame, tournesol, colza, ou tout ce que vous trouverez dans votre cuisine) pour nourrir vos cheveux.
  • Si vous le pouvez, espacez vos shampoings. Au lieu de faire un shampoing tous les 7 jours, je le fais en hiver tous les 10 jours environ. Ou laver quotidiennement à l’eau claire si on est obligé en terminant par une eau de rinçage
  • Peigner vos cheveux quand ils sont mouillés ou humides, et éviter de les peigner quand ils sont secs.
  • Éviter les produits capillaires agressifs
  • Limiter l’utilisation du fer à lisser, ou des sèche-cheveux (cassent et rendent les cheveux électriques)
  • Dormir avec un foulard en satin ou en soie
  • Faire une cure de levure de bière une à deux fois par an.
  • Pour des cheveux très cassants et fragiles, la gamme oenobiol anti-chuteserait d’une grande aide.

Sens toi libre de partager aussi avec nous ta routine capillaire!

Articles sur le même thème: